hasardeux ou passionnés, rejoignez les déjantés
 
Accueilportail*CalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dom
motard de diamant
motard de diamant
avatar

Région : ile de france les Ulis 91
ma moto : - 360 xs yam 1977
Sexe : Masculin Nombre de messages : 6474
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "   Mar 10 Aoû - 11:19

De Puniet: "Je me sens déjà prêt !"

Victime d'une chute spectaculaire pendant le Grand Prix d'Allemagne le 18 juillet dernier, se fracturant le tibia ainsi que le péroné de la jambe gauche, Randy de Puniet devrait remonter en selle à Brno ce week-end. C'est en tout cas le souhait du pilote du team Honda LCR, qui n'attend plus que l'aval des médecins.

Randy de Puniet se sent prêt à remonter sur sa moto. (Reuters)

Randy, comment vous portez-vous trois semaines après cette double fracture du tibia-péroné subie en Allemagne ?
Tout va bien. J'ai beaucoup travaillé durant les quinze jours qui ont suivi l'opération. Parallèlement au kiné, j'ai fait des séances en caisson hyperbare pour faire diminuer l'hématome, et puis j'ai attaqué des séances avec une machine à ultrasons qui permet de consolider les os. Ensuite, je suis rentré chez moi, en Andorre, pour passer une semaine au calme et reprendre le sport, parce que je m'en sentais capable. Du cardio, du vélo, de la musculation, de la natation... En fait, huit jours seulement après l'opération, j'arrivais déjà à marcher et là, ça fait une bonne semaine que je me déplace sans les béquilles. Les médecins ont un peu de mal à comprendre, ils me disent qu'ils n'ont jamais vu ça... Je suis très en avance sur les temps de guérison classiques. Et c'est tant mieux !

Quelle est votre journée type en ce moment ?
Pendant deux semaines, j'ai enchainé les soins à l'hôpital et chez le kiné, entre six et huit heures par jour. C'est pour cela que j'ai souhaité rentrer chez moi, je voulais retrouver une vie à peu près normale. Je suis bien conseillé, bien entouré alors tout se passe très bien ainsi. Et puis les soins, au bout d'un moment, ça ne sert plus à rien de les accumuler. A force, j'aurais perdu du temps, il fallait que je travaille au plus vite ma condition physique.

Confirmez-vous votre volonté de courir ce week-end en République tchèque ?
Bien sûr ! C'est une certitude pour moi, je serai à Brno ! Et dans ma tête, je n'y vais pas pour ramener un ou deux points, je compte bien être compétitif. Il va me falloir être vigilant, car il n'est pas question que je chute à nouveau, mais globalement, je me sens déjà prêt !

"Ça ne m'intéresse pas de rester devant la télé si je me sens en mesure de courir"

Pensez-vous avoir le feu vert du staff médical du circuit de Brno ?
Tout à fait ! Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement. Quand les médecins vont me voir arriver sans béquille, ça va sans doute les surprendre mais je pense aussi que ça suffira à les convaincre. L'an dernier, j'ai connu pire, avec mes fractures de la malléole et du bas du tibia, et dix jours plus tard, je roulais. C'était autrement plus difficile qu'aujourd'hui.

La saison passée, vous aviez tout de même beaucoup souffert à votre retour en piste. Ne craignez-vous pas de reprendre trop tôt cette fois encore ?
Je ne me voile pas la face, je sais que je vais souffrir à Brno. Maintenant, je ne vais pas dire que ma double fracture tibia-péroné est de la rigolade mais par rapport à l'an dernier, ce n'est pas grand-chose. C'est vrai que la saison passée, dix jours, ça faisait un peu court, j'ai d'ailleurs souffert longtemps encore après la reprise. Mais si ça devait se refaire, je ne dis pas que je ne le referais pas...

Quand pensez-vous remonter sur la moto ?
Dès vendredi, pour les essais, à coup sûr. Sinon, peut-être en début de semaine, là, mais s'il y a plus à perdre qu'à gagner, ce n'est pas la peine...

Avant cette blessure, vous réalisiez votre meilleure saison en MotoGP. Est-ce pour préserver cette dynamique que vous souhaitez revenir à la compétition si tôt ?
Ça joue dans ma décision, oui, mais pas seulement. La preuve, j'étais tout aussi impatient l'an dernier. Quand je suis blessé, je me donne toujours les moyens pour revenir le plus vite possible. Bien placé ou non au championnat, ça ne m'intéresse pas de rester devant la télé si je me sens en mesure de courir. C'est vrai qu'avant le Grand Prix d'Allemagne, j'étais quatrième ex-æquo au classement général... désormais je suis huitième, mais mon objectif n'a pas changé: je veux toujours finir la saison premier privé. Ben Spies, qui a la même ambition, n'a que huit points de plus que moi...

"Ça m'a fait bizarre de voir quelqu'un sur ma moto..."

Vous avez également démontré que vous pouviez rivaliser avec les pilotes d'usine cette année, et notamment en qualifications...
Oui, complètement. Je ne suis pas loin d'un pilote comme Nicky Hayden (n°2 chez Ducati, ndlr) par exemple. On verra bien si je suis capable de tenir le rythme à Brno mais globalement, je suis assez confiant. A priori, je ne serai pas à 100% de mes moyens avant septembre. D'ici là, j'espère courir sans appréhension et prendre le plus de points possibles. En République tchèque, si je parviens à me qualifier en troisième ligne, ce sera déjà pas mal. Je vise une place dans le top 10 là-bas mais en course, tout peut arriver.

Vous n'aviez jamais manqué une course avant d'être contraint à renoncer à Laguna Seca. Comment avez-vous vécu ce Grand Prix des Etats-Unis ?
Ça a été difficile le vendredi, parce que je me suis rendu compte à ce moment-là que je n'y étais pas. Le Grand Prix, je l'ai regardé sans le regarder, ça m'est un peu passé au-dessus. Ce qui m'a surtout fait bizarre, c'est de voir quelqu'un sur ma moto... (Roger Lee Hayden, ndlr).

On attend quelques annonces officielles de transferts dans les jours à venir. Qu'en est-il de votre avenir ?
J'attends que ça bouge du côté des grosses écuries pour savoir où il reste de la place. On fera le point en temps voulu, mon manager travaille pour ça. Je ne vais pas dire que je ne m'en soucie pas mais vu la saison que je réalise, je ne suis pas très inquiet. Je sais qu'il y a des gens qui s'intéressent à moi, on verra bien comment ça évolue...

Des teams tels que Tech3 ou Suzuki sont-ils des points de chute envisageables pour vous ?
Ce sont des pistes crédibles, oui. On sait qu'il y aura des places à prendre dans ces équipes. Et puis il y a mon team aussi. Pour l'instant, je ne me focalise pas là-dessus, je pense avant tout à mon retour et à bien finir la saison.
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-moto-mecanique.1fr1.net/forum
textorm
Admin
Admin
avatar

Région : lens-62
ma moto : Kawasaki 750 zéphyr de 1991




Sexe : Masculin Nombre de messages : 40316
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "   Mar 10 Aoû - 20:36

ses mecs la se sont des furieux meme avec une jambe en moins ils continuraient a aligner les chrons sur les pistes

_________________
notre liberté est notre droit d'exister, nous nous devons de respecter la votre, la divergence d'opinion nourrit l'intellect de chacun et chacune ,bien sur la grossièreté ou la xénophobie seront immédiatement censurée et ce sans aucune justification.


:arrow: :arrow: :arrow: clic ici pour rejoindre le groupe du forum sur facebook

07.01.2015
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-moto-mecanique.1fr1.net
textorm
Admin
Admin
avatar

Région : lens-62
ma moto : Kawasaki 750 zéphyr de 1991




Sexe : Masculin Nombre de messages : 40316
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "   Dim 15 Aoû - 18:03

voila De Puniet vient de finir 10 ème du grand prix seulement 3 semaines après son accident (sa fracture mais 3mois pour se consolidé normalement )grand respect et bravo

_________________
notre liberté est notre droit d'exister, nous nous devons de respecter la votre, la divergence d'opinion nourrit l'intellect de chacun et chacune ,bien sur la grossièreté ou la xénophobie seront immédiatement censurée et ce sans aucune justification.


:arrow: :arrow: :arrow: clic ici pour rejoindre le groupe du forum sur facebook

07.01.2015
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-moto-mecanique.1fr1.net
Fifi 49
motard de diamant
motard de diamant
avatar

Région : Maine et Loire
ma moto : Honda XL 1000 Varadero de 2008
Sexe : Masculin Nombre de messages : 4724
Date d'inscription : 29/03/2009

MessageSujet: Re: DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "   Lun 16 Aoû - 10:42

Quel tempérament M. De Puniet
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-moto-mecanique.1fr1.net/forum
titia
Admin
Admin
avatar

Région : Meurchin Beach
ma moto : zephyr 750




Sexe : Féminin Nombre de messages : 12762
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "   Lun 16 Aoû - 17:02

en meme temps c été le week ou aparament les contrats aller etre modifié pour tout les pilotes (departs ect...) tu pense bien qu il se devait d etre sur la ligne de departs meme a prendre le risque de saccrifié sa saisons

_________________
















notre liberté est notre droit d'exister, nous nous devons de respecter la votre,la divergence d'opinion nourrit l'intellect de chacun et         chacune ,bien sur la grossièreté ou la xénophobie seront immédiatement censurée et ce sans aucune justification.

Revenir en haut Aller en bas
http://forum-moto-mecanique.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "   

Revenir en haut Aller en bas
 
DE PUNIET : "je me sens déja pret ! "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Moto Mécanique :: La moto :: Les compétitions moto :: MotoGP - Superbike-
Sauter vers: