hasardeux ou passionnés, rejoignez les déjantés
 
Accueilportail*CalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2016 pour Marc Marquez: l'année de la maturité?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
titia
Admin
Admin
avatar

Région : Meurchin Beach
ma moto : zephyr 750




Sexe : Féminin Nombre de messages : 12762
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: 2016 pour Marc Marquez: l'année de la maturité?   Mar 22 Déc - 20:57


Les chiffres sont implacables pour Marc Marquez. 14 victoires en 2014 contre seulement 5 en 2015, 14 podiums contre 9, et 362 points contre 242 cette année.
Grosso-modo, cette baisse de résultats est due à deux facteurs, l'un technique, l'autre humain. L'aspect technique peut être résumé par un moteur Honda 2015 délivrant sa puissance d'une façon trop agressive, tandis que le côté humain provenait de l'attitude de Marc Marquez, qui déclarait à qui voulait l'entendre qu'il n'était pas là pour finir à des places d'honneur; seule la victoire lui importait! On connaît la suite...
Une fois la saison terminée, le plus jeune titré en MotoGP semble néanmoins avoir su tirer des enseignements bénéfiques de cette année, et nul doute que cela ssimilé, il sera encore plus dangereux l'année prochaine.
Manuel Pecino, qui officie habituellement pour la revue Solomoto, a recueilli et publié en trois parties les confessions du pilote Honda; une brillante interview dont nous avons tiré quelques extraits particulièrement intéressants.
Marc Marquez: "En 2013 et 2014, j'ai trouvé une bonne moto sur laquelle j'ai bien performé (ndlr: l'héritage Stoner) et, cette année, 2015, a été l'année lors de laquelle j'ai peut-être fait une erreur pendant les essais pré-saison; nous sommes partis dans la mauvaise direction. Pas seulement moi mais Dani aussi, qui a fait neuf années de MotoGP, puisque sa moto était également comme la mienne. Nous avons tous fait la même erreur."
Puis Marc Marquez décortique son début de saison qui a compromis tout le reste, en commençant par le Qatar et l'Argentine.
Qatar: "Cela a été la première erreur mais elle n'était pas trop importante. On avait un problème avec le moteur qui était très agressif et on n'a pas pu trouver un moyen de le rendre plus calme. Ce qui s'est passé c'est qu'en accélération pure, la roue a décollé et la moto s'est mise à guidonner. Quand j'ai atteint le premier virage, je n'avais plus de frein (ndlr: plaquettes repoussées dans les étriers) et, avec les autres pilotes tout autour, j'ai perdu des places. Ils vous frôlent et cela vous désoriente; vous n'avez plus beaucoup de frein et boom! Erreur."
Argentine: "Rossi m'a doublé à deux tours de la fin. Je ne l'avais pas suivi et je ne connaissais pas ses trajectoires, donc, quand il a changé de direction, je ne m'attendais pas à ce qu'il se serve de cette trajectoire. Il a touché ma roue avant et j'ai chuté. C'était un incident de course."
L'analyse continue avec le Mugello ("Je n'avais pas la moto, c'était plus par désir. J'ai fait une erreur."), Barcelone avec une nouvelle chute en tentant de passer Lorenzo ("J'ai fait cette erreur. Je suis rentré au box en disant "désolé les gars, je ne sais pas ce qui s'est passé") puis les essais post-Barcelone où le team Honda Repsol a commencé à redresser la barre.
S'ensuit Assen, avec l'incident du dernier virage: "Honnêtement, j'ai pensé être le vainqueur de cette course, comme ça s'est passé. Mais, au final, Rossi a gagné et c'est ce qui est inscrit. Il a montré quelque chose d'autre à chacun."
Nouvelles chutes à Silverstone et Aragon, puis celle de Sepang: "Je suis en colère à cause du pourquoi tout s'est enchaîné, mais je pense que nous devons trouver la source de tout ce qui s'est passé, les racines de tout. C'était jeudi, à la conférence de presse, quand le non-sens à débuté. Tout ce que cela a déclenché est très désagréable pour la moto en général. Là est née la cause de tout. Chacun veut dire son mot, chacun connaît maintenant le monde du motocyclisme et, bon, ce sont des opinions respectables, mais j'ai la conscience tranquille parce que, en définitive, ceux qui savent la vérité sur ce qui s'est passé à Sepang sont Valentino et moi. J'ai tourné la page et je suis concentré sur 2016."
La conclusion sur sa progression mentale au cours de cette saison, Marc Marquez l'exprime dans le dernier volet du triptyque en expliquant plus en détail ce qu'il avait voulu dire en déclarant "j'ai appris qu'en MotoGP, vous luttez dans deux domaines: sur, et en dehors de la piste".
Marc Marquez: "En fin de compte, c'est la course sur la piste qui doit être gagnée, mais ceci-dit, il y a ce qui se passe en-dehors de la piste, comme ce qui s'est passé à Sepang. À la fin, vous devez apprendre à garder votre sang-froid. Vous, en tant que pilote, devez être très concentré, vous devez faire attention à vous et, avant tout, écouter ceux à vos côtés, car ils sont ceux qui diront la vérité."
Nul doute qu'avec les leçons apprises cette année, Marc Marquez se révèlera redoutable en 2016, une année qui n'est cependant pas acquise d'avance: "Bon, ce sera difficile, nous avons une longue saison devant nous, où nous devrons gérer tout bien, ce sera difficile si nous faisons une erreur lors de cette pré-saison. Il y a les pneus d'une part, mais ceci est la même chose pour tout le monde. Mais avec la nouvelle électronique, le nouveau logiciel, que je pense être un cran derrière de ce que nous avions, nous devons obtenir la meilleure performance possible pour être là où nous étions auparavant. Et ensuite, avec cette électronique, nous devons développer une moto et choisir le bon niveau de moteur, le point où nous avons eu un problème. Mais d'abord, on doit régler l'électronique; une fois qu'elle sera bonne, nous testerons les moteurs. Parce que cela n'a aucun sens de mettre un bon moteur sans une électronique bien réglée; vous mélangeriez seulement tout."
Cette dernière phrase, qui va à l'encontre des idées reçues, mérite que l'on revienne sur le sujet ultérieurement ...

_________________
















notre liberté est notre droit d'exister, nous nous devons de respecter la votre,la divergence d'opinion nourrit l'intellect de chacun et         chacune ,bien sur la grossièreté ou la xénophobie seront immédiatement censurée et ce sans aucune justification.

Revenir en haut Aller en bas
http://forum-moto-mecanique.1fr1.net
 
2016 pour Marc Marquez: l'année de la maturité?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Moto Mécanique :: La moto :: Les compétitions moto :: MotoGP - Superbike-
Sauter vers: